Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2011

Withings des objets qui communiquent

Dans la thématique du design "socio-médical" l'idée de mettre l'utilisateur et plus particulièrement le patient au coeur du projet est primordiale. 
Voici une série d'objets qui mettent l'utilisateur au centre de leurs projets. Ces objets sont les produits de la société Withings.


Le premier de ces objets est un tensiomètre qui peut être utilisé chez soi, par les patients. Connecté à un smart phone et à son application, lorsque vous prenez votre tension, il enregistre les données fournies par l'appareil (comme pour un tensiomètre électronique traditionnel) mais là encore c'est le service qu'il y a derrière qui est important. En effet, la tension du patient va être enregistrée sur la durée, l'application va pouvoir faire état d'une évolution de la tension. 

Assez simple, il indique également d'un cœur vert que tout va bien, orange si moins bien et permet d'envoyer les résultats directement par mail à son médecin.




Il faut aussi remarquer …

Le design socio-médical

J'ai depuis longtemps voulu travailler dans le design médical, mais pas forcément en mettant le design industriel "pur" en avant. Ce qui m'importe c'est de placer l'humain, l'utilisateur au centre de ma recherche. Dans le secteur du médical, on entre dans ce que j’appellerai, le design "socio-médical" une notion que je vais essayer de développer par d'autres exemples au fil de ce blog.
Voici un superbe exemple de design "socio-médical". Après GE, voici un produit de Philips.   Tout d'abord, il faut se souvenir que Philips a créé le premier scanner "donuts" aux formes arrondies, bien moins stressantes que les anciens scanners en tube qui causaient de la claustrophobie. Un très beau projet qui équipe de nombreux centres hospitaliers.
Mais Philips a décidé d'aller plus loin en fabriquant pour les enfants une reproduction du scanner pour bien expliquer à l'enfant ce qui va se passer. L'enfant et sa famille sont i…

Échographe portable

GE Healthcare est avec Philips à mon avis l'une des plus grande entreprise sur le domaine de la santé ayant su intégrer le design dans leurs projets. La preuve est encore faite avec un nouvel objet : un échographe portable. Encore une fois, c'est un objet portable, objet utilisable à domicile ou chez un médecin de famille. Pesant moins de 500 grammes et de la taille d'un PDA, cette petite caméra à ultrasons est capable de fournir des images en haute définition de l'intérieur du corps. L'esthétique du produit est en rupture avec l'image  des produits médicaux existants. "Banalisant" le côté médical c'est comme si on avait un produit d'usage courant avec sa base de recharge, de plus c'est notre médecin de famille qui va venir pour nous examiner. On est dans une proximité entre le patient et le médecin ou le soignant.


Le produit peut également être utilisé dans les situations d'urgence et fournir aux soignants en interventions des informatio…

Interdesign et Crossject : la piqûre sans aiguille !

Mon premier coup de coeur en design médical. J'ai découvert ce projet pendant la rédaction d'un dossier sur la peur de l'objet dans le milieu médical et les bénéfices d'un design adapté. 
C'est un très bon travail né de l'association d'un groupe d'ingénieurs et d'un designer. Les ingénieurs ont imaginé un système d'injection sans aiguille et le designer a su réaliser un objet qui met le patient en confiance ou tout au moins, qui ne lui fait pas peur.




«Le design a joué un rôle essentiel, souligne Marc Piel de l’agence InterDesign. Notre analyse a conduit à remettre en cause l’architecture du produit.» «Les ingénieurs étaient partis sur une structure tout en ligne, un peu comme une fusée. Nous sommes parvenus à une structure en U» confirme Patrick Alexandre en précisant que le design a été associé dès le début. «Les autres appareils utilisés dans les hôpitaux sont des monstres, ils font peur, ils ressemblent à des pistolets» constate Marc Piel. «Pou…

Il est temps de redessiner les données médicales par Thomas Goetz

Voici une conférence issue du rendez-vous des conférences TED. Thomas Goetz expose un superbe projet pour remettre en page les ordonnances, hiérarchiser les informations sur les notices d'utilisation des médicaments.



Cette mise en page est faite pour que tout le monde puisse comprendre correctement et assimiler rapidement les informations essentielles avant la prise de médicament. De même il est parfois difficile pour un patient de bien assimiler et interpréter les informations fournies par un médecin.






Sur l'image ci dessus on peut comparer la présentation traditionnelle des résultats d'examens que seuls les médecins peuvent comprendre et qui sont destinés de toute manière à ces derniers. Néanmoins, les patients sont les porteurs de ce message (du laboratoire à médecin) et malgré tout ce message qui nous concerne ne nous est pas accessible. 


Ci dessous un autre exemple de hiérarchisation de l'information :

Un appareil de radio à rayon X mobile

L'hospitalisation à domicile est de plus en plus envisagée par les patients, leurs proches, les autorités mais aussi les professionnels du secteur hospitalier et de la santé. 





Le designer Fredrik Hyltén-Cavallius  propose un concept de radio à rayon X mobile. Le coût élevé de ces installations et du transport des malades est un véritable problème pour les institutions notamment les petits hôpitaux. Grâce à cette structure, on peut se connecter facilement à un ordinateur qui pourra transférer les données en temps réel à un ou plusieurs médecins.


Cet objet peut aussi être utilisé dans les situations d'urgence et on peut imaginer des secouristes prendre des radios sur place et avoir les commentaires en direct d'un médecin.


C'est un projet bien réfléchi, on peut juste regretter une esthétique un peu trop rigide et un objet qui semble difficile à manipuler.




Plus d'informations sur le designer : http://www.cavalliusdesign.se/